Le territoire de pêche

 
line decor
  
line decor

 
 

 
memento peche64
LE BASSIN DES NIVES EN BASSE NAVARRE

Le bassin des Nives, patrimoine exceptionnel du Pays Basque

Constitué par presque 200 kms de berges classées à salmonidés, et avec des parcours d'une grande variété, les Nives Basques combleront les pêcheurs quel que soit leur niveau ou leurs capacités physiques. La douceur du climat et la pluviométrie régulière permettent de pratiquer la pêche à la truite ou du saumon de mars à septembre sans grand risque de fonte des neiges ou de sècheresse sévère.

La grande Nive, La puissante "Grande Nive" est formée par l'addition des eaux du "Laurhibar", de la Nive de "Béhérobie" et de celles "d'Arnéguy", se rejoignant en aval de "St Jean Pied de Port" au lieu dit "les trois eaux". Plus bas, en amont du village de " Saint Martin d'Arrossa " elle est encore renforcée par les eaux de la "Nive de Baïgorry", puis celles du Bastan au niveau de Bidarray. Son cours est assez rapide, jusqu'au débouché du "Pas de Roland" à proximité du village de "Itxassou", ensuite elle s'assagie jusqu'à Bayonne où elle rencontre l'Adour.
Les poissons y sont peut être moins nombreux, mais atteignent des tailles moyennes conséquentes, sans parler des truites de mer et des saumons qui peuvent y être capturés.

La Nive des Aldudes et de Baïgorry, Magnifique rivière semi calcaire, coulant dans un cadre sauvage d'une grande beauté. La limite amont se trouve être la frontière avec l'Espagne en amont du petit village d'Urrepel, celle de l'aval se termine à l'entrée de Saint Étienne de Baïgorry où elle prend le nom de Nive de Baïgorry.
L'accès à ses rives est assez aisé la plupart du temps, mais peut se révéler ardu dans les secteurs encaissés où la progression sera conditionnée par le niveau d'eau, et la végétation souvent exubérante. Constituant la continuité de la "Nive des Aldudes", la "Nive de Baïgorry" prend fin en confondant ses eaux à celles de la "Grande Nive" en amont du village "d'Ossès". Les parcours offerts sont plus accessibles car plus urbains, et la rivière s'élargie. La pêche dans le village de "Saint Étienne de Baïgorry" a un charme particulier, avec en surplomb de la rivière le château d'Etchauz, ou le pont romain.

La Nive de Béhérobie, C'est au lieu dit "source de la Nive" que le torrent sort littéralement d'entre des gros blocs de rochers, jusqu'environ 2 Km plus en aval la Nive de Béhérobie coule là dans son secteur le plus sauvage. Ensuite rejoignant la route à proximité de "l'Auberge des sources de la Nive" son cours est facilement accessible depuis la petite route qui la longe jusqu'au village de "Saint Michel". La rivière est très poissonneuse, et l'activité des truites y est particulièrement régulière. Le spectaculaire parcours des gorges de Sousignaté, est à privilégier si vous êtes sportif et amateur de tranquillité.

La Nive d'Arnéguy, Prenant sa source en Espagne vers le col de "Roncevaux", elle commence à offrir une rive française quelques kilomètres en amont du village espagnol de "Valcarlos" au niveau du hameau de "Gaïnecoleta". Il s'agit là, jusqu'à "Arnéguy" d'un secteur très sportif et sauvage. Elle conflue avec la grande Nive au lieu dit "les trois eaux" en aval de "St Jean Pied de Port". D'après les pêches électriques pratiquées par le CSP, elle serait de la Nive la plus Poissonneuse, et Il n'est pas rare de pouvoir y observer quelques saumons en automne.

Le Laurhibar, dévalant des hauteurs d'Iraty, dans des gorges très boisées, le torrent s'assagit en débouchant en amont du village de "Mendive". Ce superbe cours d'eau semi calcaire offre probablement les plus grosses truites du bassin avec la Nive de Baïgorry. Son cours moins tumultueux que les autres Nives, offre par contre des trous profonds en assez grand nombre.

Le Bastan, splendide torrent coulant dans un grandiose cadre sauvage, il dévale d'une vallée encaissée en Espagne et conflue avec la grande Nive à "Bidarray". Il présente la particularité de couler sur un fond rocheux de grès rose.
Très bien peuplé en salmonidés, il a la réputation d'être difficile à pêcher.

Le rio Iraty (Irati en Espagne), rivière très sauvage dans sa partie française, en plus d'être peuplée d'une population de truites de souche méditeranéenne (rayées de bandes sombres), il s'agit également de la rivière que fréquenta Ernest Hemingway dans les années 1920 (voir son livre "Le soleil se lève aussi" chapitre 11).

 

 
La Nive d'Arnéguy dans les gorges

Les gorges sauvages de la Nive d'Arnéguy

 

 

La grande Nive

La grande Nive en aval de St jean Pied de Port

La Nive des Aldudes

 

La splendide Nive des Aldudes

 

 

Un magnifique plat de la Nive des Aldudes

un grand plat de la Nive des Aldudes

 

 

 


La règlementation et infos pratiques sur le bassin des Nives et le pays Basque en général.

 

   

  Réserver sur le site du comité départemental du tourisme 

 Réservez votre sortie de pêche en 3 clics.